Batterie Dell Inspiron N5010 www.magasinbatterie.com

  • Néanmoins, outre le fait de disposer d’un Chomebook compatible, il faudra installer la version du canal dev de Chrome OS pour disposer du support du Play Store. Comme sur un smartphone ou une tablette Android, ce dernier vous permettra de télécharger et d’installer des centaines de milliers d’applications Android sur un Chromebook.Le Dell Chromebook 13 en passe de recevoir les applications Android Le Dell Chromebook 13 en passe de recevoir les applications Android Pour rappel, le premier Chromebook à offrir un support aux applications Android était le ASUS Chromebook Flip, qui dispose d’un écran tactile et d’un processeur basé sur une architecture ARM — comme celle sur les smartphones. Il a rapidement été suivi par des modèles dotés d’un écran tactile et de puces Intel. Plus récemment, Google a commencé à ajouter le support pour les périphériques sous Chrome OS qui ne disposent pas d’un écran tactile.Quoi qu’il en soit, il est intéressant de noter que tous les Chromebooks ne peuvent pas se vanter d’une telle caractéristique. Certains modèles plus anciens n’ont pas été ajoutés à la liste, y compris de première génération du Chromebook Pixel Google.

    Les nouveaux modèles de MacBook Pro (2016) de 13 pouces, à la fois avec et sans la Touch Bar, sont à la fois incroyablement mince et léger, et donc essentiellement conçu pour être très difficile à réparer. Des machines comme celle-ci contribuent à la notion de machines « jetables » qui sont recyclés plutôt que réparés lorsque des problèmes surgissent.Il se trouve que le grand frère le plus grand, MacBook Pro (2016) de 15 pouces, est également une machine incroyablement bien conçue, qui va également se classer dans la même gamme, à savoir qu’il sera quasi irréparable par l’utilisateur, mais probablement par Apple elle-même. Une fois entièrement désassemblé, le MacBook Pro de 15 pouces obtient le même score de réparabilité de 1 sur 10, comme son petit frère doté de la Touch Bar, selon iFixit.Le démontage du plus grand MacBook Pro (2016) pourrait simplement se résumer à pointer vers celui de la version plus petite. Sous le capot, ce sont quasiment des copies conformes, avec des différences très minimes de noter au-delà de la taille de la batterie. Une différence majeure est un contrôleur touchpad supplémentaire pour gérer le modèle plus large offert sur le MacBook Pro de 15 pouces.

    Tout comme le modèle de 13 pouces, celui-ci arbore également deux ventilateurs de refroidissement, qui sont évidemment plus grand, passant de 42,3 à 46,6 mm. La batterie de six cellules fait 76 W/h, ce qui signifie qu’elle devrait aider à compenser le plus grand écran par rapport à la batterie beaucoup plus petite de 49,2 W/h dans le MacBook Pro de 13 pouces.MacBook Pro (2016) 15 pouces : deux ventilateurs plus grandsMacBook Pro (2016) 15 pouces : deux ventilateurs plus grands Le châssis utilise les mêmes vis Pentalobe nécessitant un équipement spécial pour l’ouvrir, et tout est collé et soudé, et hautement intégré. Si l’on garde un œil d’expert de la technologie, on peut légitimement mentionner que le MacBook Pro (2016) de 15 pouces est une machine remarquable. Néanmoins, du point de vue de l’utilisateur soucieux des réparations, ce n’est pas aussi impressionnant.MacBook Pro (2016) 15 pouces : deux meilleures batteriesMacBook Pro (2016) 15 pouces : deux meilleures batteries Encore une fois, le SSD de la machine de 15 pouces est soudé à la carte mère, ce qui signifie qu’il n’y a aucune option de stockage évolutive disponible. Cela laisse le modèle de 13 pouces sans Touch Bar comme la seule option de stockage évolutive pour la gamme de MacBook Pro (2016).

    En fin de compte, le MacBook Pro (2016) de 15 pouces est une machine qu’il faudra acheter avec les composants hauts de gamme de base. Et s’il doit être réparé, il y a de fortes chances que vous recevrez une nouvelle machine en échange…Laissez à Microsoft un peu de crédit pour ne pas abandonner. Même si Google Chrome a une part massive du marché des navigateurs, la firme de Redmond continue à aller de l’avant avec son navigateur Web, Edge. Être le grand frère d’un navigateur tant décrié n’est pas une chose aisée, mais Microsoft voudrait simplement vous faire savoir que Edge est un navigateur « plus sûr » que Chrome ou Firefox.Neowin nous indique que cette information émane de notifications sous Windows 10, utilisées jusqu’ici pour vous rappeler que Chrome avait un réel impact sur l’autonomie de votre périphérique par rapport à Edge. Les notifications réapparaissent donc, mais cette fois Microsoft vante son successeur d’Internet Explorer comme une alternative « plus sûre ». Par le passé, les Windows Tips (« notification et conseil ») ont été utilisés comme un moyen d’apprentissage, pour éduquer les utilisateurs sur le système d’exploitation. Cependant, avec des notifications telles que celles-ci, il est facile de voir que l’aspect éducatif a été dévié, et c’est maintenant un peu plus une publicité pour leur logiciel naissant.

    VentureBeat précise que cette nouvelle « information » vient d’apparaître ce mois-ci, et apparaît juste au-dessus de l’icône Edge dans la barre des tâches. Dans le cas où vous ne saviez pas cela, la notification fait remarquer que le navigateur bloque davantage les malwares.Une notification de Windows 10, indique que Edge est sûr Une notification de Windows 10, indique que Edge est sûr Néanmoins si vous trouvez que l’OS est « trop bavard », vous pouvez désactiver ces notifications en allant dans Paramètres > Système > Notifications et désactivez l’option « Obtenir des conseils, des astuces et des suggestions ».De toute évidence, c’est dans le meilleur intérêt de Microsoft de promouvoir son navigateur, et son dernier système d’exploitation est une pièce élémentaire pour une telle tâche. Toutefois, étant donné l’énorme et apparemment insurmontable avance que Chrome a, et que d’autres navigateurs comme Firefox, Opera, Safari, et même Vivaldi, est-ce Microsoft a encore son mot à dire sur ce secteur ?Pour les nostalgiques, regardez la part de marché d’IE il y a 4 ans. Après tout, étant donné que le navigateur de Google est monté en puissance après le déclin d’IT, peut-être que l’avance de Chrome n’est pas si intouchable ?

    Nous attendions tous depuis longtemps une nouvelle gamme de MacBook Pro. Mais, il semble que tout ne se passe pas si bien pour les plus récents ordinateurs portables d’Apple. Certains utilisateurs qui ont acheté les nouveaux MacBook Pro ont rencontré quelques difficultés avec le trackpad, selon MacRumors et 9to5Mac.Plus précisément, c’est le geste classique à trois doigts — qui déplace la fenêtre active à l’écran — pour lequel les gens ont des problèmes. Les utilisateurs signalent que la fonctionnalité ne fonctionne que par intermittence, et dans le pire des cas, elle ne fonctionne pas du tout.Apparemment, ce sont les bords ou les coins du trackpad Force Touch où la problématique est la plus visible. Et, cela a conduit certains à pointer du doigt la caractéristique qui détecte la paume de votre main pour éviter les mauvaises saisies. Un utilisateur explique avoir rencontré ce problème : « Si vous tapotez sur le trackpad pour essayer de faire glisser une fenêtre, vous devez le faire depuis le centre du pavé tactile avec le bout des doigts ».

    Le trackpad sur les nouveaux MacBook Pro pose problèmeLe trackpad sur les nouveaux MacBook Pro pose problème Un bug corrigé logiciellement ?Il n’y a eu aucun commentaire officiel de la part d’Apple à ce jour, même si une publication d’un utilisateur sur les forums de support d’Apple suggère que la société a « reconnu » ceci comme un problème, et promet un correctif. Il semble donc que ce bug puisse être corrigé avec une mise à jour logicielle plutôt qu’un rappel de trackpad en masse.En attendant, si vous rencontrez des problèmes avec le geste à trois doigts sur votre nouveau MacBook Pro, sachez que vous n’êtes pas seul. En attendant, qu’en pensez-vous de ce nouvel ordinateur portable d’Apple ?Avec la débâcle qu’a été le Galaxy Note 7, Samsung tourne maintenant son attention sur ce qu’il lui reste sur le marché, à savoir la gamme de smartphones Galaxy S7. Les utilisateurs pourraient évidemment émettre des doutes quant à sa fiabilité, pour que celui-ci ne rencontre pas les mêmes problématiques que son grand frère. C’est pour enlever le doute dans la tête des consommateurs, que Samsung a affirmé que les nouveaux Galaxy S7 ou S7 edge sont des smartphones sûrs à utiliser.En effet, dans l’espoir d’effacer les craintes que la batterie du Galaxy S7 puisse être défectueuse, Samsung a fait une déclaration officielle sur la problématique après une poignée d’incidents au cours des derniers mois dans lesquels des Galaxy S7 edge ont pris feu. La compagnie a reconnu ces incidents, mais a mentionné qu’elle n’a pas encore trouvé une défaillance de la batterie interne avec les smartphones.

    « Samsung se tient à la qualité et la sécurité de la gamme Galaxy S7 », peut-on lire dans la déclaration. « Il n’y a pas eu de cas confirmés de pannes de batterie interne avec ces appareils parmi les plus de 10 millions d’appareils utilisés par les consommateurs aux États-Unis. Cependant, nous avons confirmé un certain nombre de cas causés par de graves lésions externes », poursuit le géant sud-coréen. Autrement dit, il est impossible de déterminer la véritable cause de tout incident pour Samsung.L’un des incidents les plus récents a consisté à un Galaxy S7 qui s’est enflammé alors que ce dernier était dans la poche de son propriétaire. En raison de l’incident, le propriétaire a fini avec des brûlures au deuxième et troisième degré, et a mentionné qu’il envisage de porter plainte contre Samsung. Par le passé, un anonyme qui prétend être un employé d’un grand opérateur mobile américain a mentionné qu’un client est arrivé dans une boutique, et a déclaré que son Galaxy S7 edge a pris feu.Étant donné que les problèmes de batterie internes ont détruit toute chance de popularité du Galaxy Note 7, les gens sont naturellement en alerte concernant les smartphones Samsung. En tant que tel, toute information impliquant un téléphone de Samsung et une batterie défectueuse soulèveront quelques sourcils. Samsung veut donc prendre les devants et éviter que ses Galaxy S7 et Galaxy S7 edge soient pointés du doigt.

    Si Pokémon Soleil et Pokémon Lune (Sun Moon) seront disponibles ce mercredi, il semble qu’ils ne seront pas une exclusivité à la Nintendo 3DS. Au lieu de cela, les jeux pourraient faire leur apparition sur la console Nintendo Switch en 2017, et sont en cours de développement sous le nom de Pokémon Étoiles (Pokemon Stars).Le nom suggère que le jeu sera une version combinée de Soleil et Lune, de la même manière que Pokémon Jaune était une combinaison de Rouge et Bleu, et Cristal, une combinaison de Pokémon Or et Argent.Ce sera la première fois qu’un jeu complet de Pokémon apparaîtra sur une console de salon. En effet, seuls les personnages de Pokémon sont apparus dans des versions de Super Smash Bros, et la Nintendo 64 a reçu un jeu Pokémon nommé Pokémon Stadium.Eurogamer, qui a relayé l’information, prétend que plusieurs sources anonymes ont indiqué que le jeu a été développé en parallèle avec les versions de poche, et en tant que telles, en est déjà loin dans la phase de développement. De plus, le jeu va apparemment mettre en exergue la connectivité avec les versions de poche, vous permettant de transférer des Pokémons entre les deux consoles par l’application Banque Pokémon.Les nouvelles concordent avec d’autres rumeurs précédentes qui ont suggéré que l’équipe de développement Game Freak cherchait à développer des jeux pour la Nintendo Switch (alors connue sous le nom de code NX). Apparemment, le jeu devrait être lancé en fin d’année prochaine, après avoir glissé de sa date de lancement prévue début 2017.

    Apple a lancé son deuxième programme de réparation d’iPhone en moins d’une semaine. Le géant de Cupertino vient de reconnaître officiellement aujourd’hui que certains iPhone 6s s’éteignent de façon inattendue, alors que ces dernières sont censées avoir encore du jus. En tant que telle, Apple va remplacer la batterie de ces iPhone 6s dans ses boutiques et ses revendeurs agréés. Bien évidemment, ce processus se fera gratuitement.Si vous êtes confronté à ce problème avec votre iPhone 6s, Apple dit qu’il n’y a aucune source d’inquiétude, car ce n’est pas une problématique de sécurité — depuis l’effet Galaxy Note 7, les batteries de nos smartphones sont de plus en plus scrutées. De plus, la société estime que cela ne concerne que les appareils dans une plage de numéro de série limitée, qui ont été fabriqués entre septembre et octobre 2015.Vous pourrez trouver plus d’informations sur cette page — non traduite en français à l’heure où j’écris ces lignes.Quoi qu’il en soit, et comme toujours dans le processus de réparation d’Apple, votre iPhone sera examiné avant toute manipulation pour vérifier qu’il est éligible à ce programme, et en bon état de fonctionnement. Le géant de Cupertino indique également qu’il est préférable de joindre soit votre Apple Store ou votre revendeur pour confirmer que le service de remplacement de batteries est disponible le jour de votre visite.